Accueil / Nouvelles / Le gouvernement fédéral investira 409 000 $ en appui de la division Races et Industrie

Industrie

Le gouvernement fédéral investira 409 000 $ en appui de la division Races et Industrie | Imprimer |

 Le 9 juin 2007 --- M. Lee Richardson, député de Calgary-Centre, a annoncé aujourd’hui, au nom de l’Honorable Chuck Strahl, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, que le  cette année en appui au travail continu de développement du marché international de la division Races et Industrie de Canada Hippique.

« Les chevaux d'élevage canadiens sont des animaux rustiques qui sont élevés en milieu agricole conformément à la réglementation canadienne rigoureuse en matière de santé animale, a souligné M. Richardson. L'expérience des membres de la profession équestre du Canada ainsi que nos compétences et connaissances en conduite d'élevage et en gestion sanitaire témoignent des normes élevées de notre industrie. Les chevaux que nous élevons comptent parmi les plus renommés au monde, et le nouveau gouvernement du Canada est heureux d'aider Canada Hippique à développer cette image et à en faire la promotion. »

Cette annonce a été faite lors du petit-déjeuner causerie sur le maillage réseau tenu dans le cadre de la Semaine nationale du cheval, et organisé par la division Races et Industrie , Calgary, Alberta.

« Le partenariat entre l’industrie et le gouvernement visant à promouvoir le secteur équestre du Canada en tant que producteur de chevaux de classe internationale est indispensable au succès à long terme de notre secteur agricole à valeur ajoutée », affirme le président de Canada Hippique, Al Patterson. « Au nom de la division Races et Industrie de Canada Hippique et de ses membres, je désire remercier le gouvernement du Canada pour ce financement. L’industrie équestre versera une somme égale à ce financement, ce qui donnera un budget total de plus de 800 000 $ ».

Agriculture et Agroalimentaire Canada offre un financement par le biais de son Programme international du Canada pour l’agriculture et l’alimentation (PICAA), le but étant pour le Canada d’acquérir une reconnaissance internationale en tant que chef de file mondial pour ce qui est de fournir des produits de première qualité, sécuritaires et innovateurs, produits dans le respect de l’environnement et de manière durable. Les possibilités sont optimisées par les  mesures prises par l’industrie visant à améliorer l’accès aux marchés, bâtir la réputation du Canada, percevoir les demandes changeantes des marchés mondiaux, aligner le développement domestique sur ces demandes et soutenir le développement international.

L’investissement du gouvernement fédéral sera utilisé pour 47 projets menés par 13 associations de race membres participant à la Stratégie de développement du marché d’exportation de Canada Hippique en 2007-2008, laquelle vise à promouvoir l’image de marque du Canada en tant que producteur de qualité de chevaux convenant à la course, aux sports de la FEI et autres que de la FEI, aux compétitions de races précises, aux loisirs et à l’élevage. Les projets incluent la conception de matériel promotionnel général destiné à la distribution à l’extérieur du Canada, la participation aux foires commerciales et rencontres internationales, les cours de préparation à l’exportation et l’accueil des délégués étrangers en visite au Canada pour voir les chevaux élevés au Canada. Les marchés cibles comprennent l’Australie, le Brésil, le Chili, les Caraïbes, la France, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni, les Émirats Arabes Unis et les États-Unis.

« Les producteurs de chevaux du Canada visent l’excellence », mentionne Kim Berlie, administratrice de Canada Hippique et membre du conseil Races et Industrie. Elle ajoute que « le Programme international du Canada pour l’agriculture et l’alimentation (PICAA) est une composante essentielle pour que nos producteurs puissent saisir des occasions d’intégrer les marchés mondiaux hautement compétitifs ».

La division Races et Industrie de Canada Hippique est une «alliance » nationale d’associations de races de chevaux et de différents membres du milieu. Elle offre une  tribune nationale à ses adhérents pour les échanges d’informations avec Canada Hippique, divers intervenants canadiens, le gouvernement du Canada, et d’autres instances étrangères. La division travaille à  appliquer des politiques au plan de la santé équine et du développement de l’industrie et ce, en visant un accroissement de la rentabilité à long terme du secteur équin canadien. 

Canada Hippique est une association à but non lucratif formée de membres, dont la mission est de représenter, promouvoir et offrir des services à l’ensemble de la collectivité et de l’industrie équine canadienne. Ses sphères d’activités principales sont le sport, la santé et le bien-être du cheval, l’éducation et la sécurité, la gouvernance et le marketing, la représentation et la communication. Canada Hippique est reconnue auprès de Sport Canada, Agriculture et Agroalimentaire Canada, la Fédération équestre internationale, le Comité olympique canadien, et l’Association canadienne des entraîneurs, comme étant l’organisme national représentant les sports équestres et les intérêts équins au Canada. Veuillez visiter le equinecanada.ca.

Communiquez avec Susan Stewart, coordonnatrice de la division Races et Industrie de Canada Hippique, Développement des marchés d’exportation, pour obtenir un complément d’information. Vous pouvez la joindre en composant le 613 826-1155 ou sur son cellulaire au  613 286-9394, ou encore en lui transmettant un courriel à l’adresse suivante : sstewart@equinecanada.caCet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir .

 - 30 -


Photo jointe: De la gauche à la droite - Al Patterson, MP Mr. Lee Richardson, Kim Berlie, Lisa Carlsen, Lance Griffin, Susan Stewart
Crédit photo: Cansport